Les étrangers toujours plus nombreux enfermés en rétention

Dans un rapport dévoilé mardi, cinq associations d’aide aux étrangers dénoncent les effets de la loi « asile et immigration » adoptée en 2018, levier de la politique d'expulsion du gouvernement. Les éloignements ont augmenté de 9% l'an dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

«Il y a une volonté affirmée du gouvernement d’enfermer toujours plus de personnes et plus longtemps », lance David Rohi, responsable rétention à la Cimade. L’association d’aide aux étrangers a publié, ce mardi, son rapport annuel sur les centres et locaux de rétention administrative, réalisé avec le Forum réfugiés-Cosi, France terre d’asile, l’Assfam (Association service social familial migrants) et Solidarité Mayotte.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal