Droit du sol : Copé et Fillon dans les pas de Le Pen

Par

Tour à tour, le président de l'UMP et l'ancien premier ministre ont préconisé de revenir sur le droit du sol, qui permet aux enfants nés en France d'avoir la nationalité française, quelle que soit celle de leurs parents.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tour à tour, le président de l'UMP, Jean-François Copé, et l'ancien premier ministre, François Fillon, ont préconisé de revenir sur le droit du sol, qui permet aux enfants nés en France d'avoir la nationalité française, quelle que soit celle de leurs parents. C'est une mesure défendue par le Front national depuis plus de 25 ans.