Les syndicats radicaux toujours aux manettes à la SNCF

Par
Le bloc "dur" que représentent la CGT et Sud-Rail au sein de la SNCF a conservé sa majorité aux élections professionnelles du groupe ferroviaire, ne laissant pas présager de changement de ton avec la direction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le bloc "dur" que représentent la CGT et Sud-Rail au sein de la SNCF a conservé sa majorité aux élections professionnelles du groupe ferroviaire, ne laissant pas présager de changement de ton avec la direction.