Fonctionnaires: baisse historique du pouvoir d’achat des pensions

Par

Si le gel du point d’indice de la fonction publique, en vigueur depuis 2010, est maintenu jusqu’en 2022, ce qui est l’hypothèse du gouvernement, le pouvoir d’achat des fonctionnaires en sera affecté. Mais c’est surtout celui des pensions publiques qui accusera un recul sans précédent, de près de 16 % sur cette période.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est l’une des menaces les plus graves qui pèsent sur les retraites des fonctionnaires pour les prochaines années, mais elle est jusqu’à ce jour passée plutôt inaperçue : les pensions de la fonction publique vont très fortement baisser du fait du gel du point d’indice qui est en vigueur depuis 2010 et qui pourrait se prolonger jusqu’en 2022. Alors que la hausse des prix devrait avoisiner 17 % sur cette période 2010-2022, le gel devrait en effet se répercuter sur le pouvoir d’achat des fonctionnaires mais de manière limitée, compte tenu des mécanismes qui encadrent l’évolution des rémunérations. En revanche, il va contribuer à une perte massive du pouvoir d’achat des pensions au cours des prochaines années.