Au Franc-Moisin, les habitants ne digèrent pas une rénovation décidée sans eux

Par Ilyes Ramdani (Bondy Blog)

Plusieurs centaines de locataires de ce quartier de Saint-Denis, un des derniers emblèmes des « grands ensembles », vont devoir quitter leur logement dès l’année prochaine. Pour beaucoup d’habitants, la pilule est difficile à avaler. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«On a fait partir 50 ans de ma vie en fumée. » Pascale soupire, accoudée à sa fenêtre, une cigarette à la main. Le B7, son immeuble, va être démoli dans le cadre de la rénovation du Franc-Moisin. « Quand je l’ai appris, j’ai pris un coup de couteau. C’est comme si j’arrêtais de vivre. » Comme elle, plusieurs centaines de locataires de ce quartier de Saint-Denis vont devoir quitter leur logement dès l’année prochaine.