Un président de tribunal à un gilet jaune: «On ne peut pas dénoncer une société de la surveillance, et demander à voir les vidéos»

Par

Mardi, le tribunal de grande instance de Paris jugeait en comparution immédiate quelques manifestants interpellés samedi, lors de l’acte XXIII du mouvement des gilets jaunes. Choses vues.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi 23 avril, chambre 6.01 du Tribunal de grande instance de Paris. Procédure de comparution immédiate. Choses vues.