Au Sénat, l'argent du groupe UMP échappait aussi à tout contrôle

Par

Deux juges se penchent sur les dépenses du groupe UMP, où plusieurs élus sont soupçonnés de « détournements de fonds publics ». Cette autre “affaire UMP” braque les projecteurs sur l'opacité des cagnottes de groupes parlementaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’UMP paraît cernée. Alors que les policiers anti-corruption de Nanterre s’apprêtent à disséquer les comptes du parti et ses factures frelatées (voir notre article), deux juges d’instruction parisiens ont mis discrètement leur nez, depuis novembre dernier, dans les affaires du « groupe UMP » du Sénat (comme l’a révélé mardi Le Parisien). Ce faisant, la justice ouvre une véritable boîte de Pandore.