EDF veut reprendre l’activité de réacteurs d’Areva

Confirmant une information du quotidien Les Echos, un porte-parole d’Areva a déclaré que le groupe nucléaire avait bien reçu une offre pour son activité de réacteurs, sans indiquer le montant de cette offre, qui serait supérieur à 2 milliards d’euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Confirmant une information du quotidien Les Echos, un porte-parole d’Areva a déclaré que le groupe nucléaire avait bien reçu une offre pour son activité de réacteurs, sans indiquer le montant de cette offre, qui serait supérieur à 2 milliards d’euros selon le journal économique. EDF n’a pas commenté l’information. Le ministre de l'économie, Emmanuel Macron, qui recevait les syndicats du groupe, a déclaré de son côté que l'Etat ne prendrait de décision définitive sur la restructuration d'Areva qu'en juillet. « Nous n'avons pas aujourd'hui de réponse établie a priori (...) Le gouvernement n'a pas arrêté une option », a-t-il dit à des journalistes après la rencontre.