L'opposition ne faiblit pas, face au refus d'explications précises d'Eric Woerth. Après que la droite a fait corps mardi derrière l'actuel ministre du travail (lire notre article), à la veille de la manifestation contre la réforme des retraites qu'il porte, la gauche a décidé de ne pas lâcher l'affaire. Et attaque même de plus belle.