Une enquête pour corruption vise Patrick Balkany

Par

Le député et maire (UMP) de Levallois-Perret, Patrick Balkany, ainsi que son homme de confiance, Jean-Pierre Aubry, sont soupçonnés d'avoir reçu d'importantes commissions sur des marchés. L'enquête pour blanchiment de fraude fiscale est élargie à des faits de corruption.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un nouveau front judiciaire menace le député et maire (UMP) de Levallois-Perret, Patrick Balkany. Les juges d’instruction Renaud Van Ruymbeke et Patricia Simon, déjà chargés d’une information judiciaire pour « blanchiment de fraude fiscale » visant Patrick Balkany et son épouse Isabelle, ont en effet reçu, le 11 juillet dernier, un réquisitoire supplétif du parquet national financier (PNF) les autorisant à enquêter sur des faits nouveaux.