L’affaire François Fillon est confiée à un juge d’instruction

Par

Le Parquet national financier (PNF) ouvre une information judiciaire sur les salaires de la famille Fillon. Le sort du candidat LR à la présidentielle sera placé entre les mains d’un juge d’instruction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après quatre semaines d’enquête préliminaire sur les salaires versés à l’épouse et à deux enfants de François Fillon, le Parquet national financier (PNF) a finalement décidé d’ouvrir ce vendredi 24 février une information judiciaire contre X pour des faits éventuels de « détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recel, trafic d’influence et manquement aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique », selon des informations obtenues par Mediapart. C’est maintenant à un juge d’instruction parisien qu’il reviendra d’achever les investigations, puis de statuer sur le sort judiciaire du candidat LR à l’élection présidentielle : ce dernier risque une mise en examen et, à terme, un renvoi en correctionnelle.