Coronavirus: l’extrême droite cible les quartiers populaires

Par

En pleine crise sanitaire, l’extrême droite et une partie de la droite s’en prennent aux habitants des « banlieues » et des quartiers populaires, incapables de respecter les règles de confinement. Ou comment renouer avec l’éternel réflexe du bouc émissaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après avoir martelé depuis des semaines que la crise sanitaire que traverse la France – et une grande partie de la planète – ne serait pas arrivée si notre pays faisait respecter ses frontières, les dirigeants du Rassemblement national (RN) ont trouvé un autre bouc émissaire à la propagation actuelle du Covid-19 : les quartiers populaires et leurs habitants indisciplinés.