Strzoda "assume" la sanction infligée à Benalla

Par
Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron à l'Elysée, Patrick Strzoda, a déclaré mardi assumer les mesures prises à l'encontre d'Alexandre Benalla, filmé lors des manifestations du 1er-Mai en train de malmener des manifestants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron à l'Elysée, Patrick Strzoda, a déclaré mardi assumer les mesures prises à l'encontre d'Alexandre Benalla, filmé lors des manifestations du 1er-Mai en train de malmener des manifestants.