François Hollande et son gouvernement n’ont de cesse de le répéter : les négociations sur la sécurisation de l’emploi sont un enjeu majeur de ce début de quinquennat. Si les partenaires sociaux ne parviennent pas à trouver un compromis gagnant-gagnant et à inventer « une flexi-sécurité à la française », c’est toute la stratégie de dialogue social et de concertation du président socialiste qui s’écroule moins d’un an après son arrivée au pouvoir.