mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Dernière édition

Sécurisation de l’emploi: les divisions à l'intérieur des syndicats ne facilitent pas un accord

26 novembre 2012 | Par Rachida El Azzouzi

Des rapports de force sur lesquels le gouvernement a peu de prise, c'est-à-dire les divisions au sein même des différents appareils syndicaux, peuvent faire capoter « le compromis historique » dont rêve François Hollande. État des lieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Hollande et son gouvernement n’ont de cesse de le répéter : les négociations sur la sécurisation de l’emploi sont un enjeu majeur de ce début de quinquennat. Si les partenaires sociaux ne parviennent pas à trouver un compromis gagnant-gagnant et à inventer « une flexi-sécurité à la française », c’est toute la stratégie de dialogue social et de concertation du président socialiste qui s’écroule moins d’un an après son arrivée au pouvoir.