Corruption: une fuite de documents fragilise la Société générale, la police accélère son enquête

Par

Le plus haut niveau de la Société générale a validé des montages dans des paradis fiscaux, le versement de commissions occultes exorbitantes et leur dissimulation, afin de permettre une vaste opération de corruption en Libye avec la dictature Kadhafi, selon une fuite de documents internes. L’un des principaux lanceurs d’alerte de la banque a été entendu par l’office anticorruption de la police judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le plus haut niveau de la Société générale a validé, dans le cadre d’une vaste opération de corruption en Libye avec la dictature Kadhafi, une série de montages dans des paradis fiscaux, le versement de commissions occultes exorbitantes et leur dissimulation, selon une fuite de documents internes.