Marseille: quand la dernière habitante résiste au relogement

Par

À Marseille, la cité de La Savine fait l'objet d'une grosse opération de démolition-reconstruction. Au sixième étage d'un bâtiment promis à la démolition, une locataire refuse de partir. Portrait d'une figure récurrente de la rénovation urbaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Savine est une cité de 700 logements construite à flanc de colline dans le 15e arrondissement de Marseille. L'ensemble des logements est en cours de démolition après la découverte d’amiante. Marsactu dresse le portrait de Zorah Zeraïbi, dernière locataire du bâtiment J3 promis à la démolition et qui refuse de partir. « Dans le jeu de rôles des projets de rénovation urbaine, le personnage est récurrent, note le site d'information. Le scénario : une locataire (souvent une femme seule avec enfants) d’une tour ou d’une barre vouée à la démolition fait de la résistance jusqu’à être seule dans un bâtiment livré aux vents et aux rongeurs et rampants. »