Les courriers des sénateurs, comme une lettre à la poste

Par

Depuis janvier dernier, les sénateurs ont le droit d'envoyer gratuitement trois fois plus de courriers qu'avant. Par souci d'économies, explique le Sénat ! A l'Assemblée, un socialiste se plaint des milliers d'envois de collègues UMP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis janvier dernier, les sénateurs ont le droit d'envoyer gratuitement trois fois plus de courriers qu'avant, depuis le bureau de poste du palais du Luxembourg. D'après nos informations, le plafond de dépenses autorisées, juste en affranchissement, vient de passer de 4.640 euros à 11.200 euros par élu et par an. Ça n'a l'air de rien, sur le papier, mais 700.000 euros ont ainsi été dépensés l'an dernier.