Variant anglais: à Dunkerque, «l’Etat ne nous écoute pas, il a ses dogmes»

Par

Dans cette ville maritime, le variant anglais du Covid-19 est dominant et l’épidémie hors de contrôle. Le maire Patrice Vergriete raconte le refus du gouvernement de prendre des mesures mi-février, puis sa décision unilatérale de confiner le week-end, deux semaines plus tard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dunkerque (Nord) connaît le plus haut pic épidémique en France : 901 cas pour 100 000 habitants, une incidence comparable à celle qui a plongé la Grande-Bretagne dans le chaos en début d’année. Le variant anglais est en cause : il est repéré dans 71 % des tests criblés dans la commune flandrienne.