Réfugiés: les dons de la France à la marine libyenne attaqués en justice

Par

Huit associations ont attaqué en justice, jeudi 25 avril, la décision française de livrer des bateaux à la marine libyenne. Elles estiment que l’opération « contribuera à des violations caractérisées des droits fondamentaux » des migrants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Que diable allait-il faire dans cette galère ? » Chez Molière, tout le monde se souvient du cri d’angoisse du vieux Géronte, convaincu que son fils est pris en otage en pleine mer et qui veut appeler la justice à la rescousse. On connaît moins la réplique qui suit, prononcée par Scapin, valet sceptique et plein de sarcasmes : « La justice en pleine mer ! Vous moquez-vous ? »