Affaire Benalla: "L'Elysée n'a jamais rien caché", selon Macron

Par
Emmanuel Macron s'est défendu mercredi d'avoir dissimulé les événements du 1er-Mai, lors desquels son ex-collaborateur Alexandre Benalla a été filmé en train de malmener deux jeunes gens, tout en appelant au calme après une semaine de d'"emballement" et de "frénésie" déclenchée par cette affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est défendu mercredi d'avoir dissimulé les événements du 1er-Mai, lors desquels son ex-collaborateur Alexandre Benalla a été filmé en train de malmener deux jeunes gens, tout en appelant au calme après une semaine de d'"emballement" et de "frénésie" déclenchée par cette affaire.