Tapie n'a payé que 11,2 millions d'impôt après l'arbitrage

Par

Après son arbitrage frauduleux, Bernard Tapie a bénéficié d'une intervention d'Éric Woerth pour diminuer ses impôts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Confirmant les révélations de Mediapart (lire ci-contre), Libération révèle que Bernard Tapie a bien bénéficié d’un énorme cadeau fiscal, à la suite de l’intervention d’Éric Woerth, alors ministre du budget. Après avoir bénéficié de l’arbitrage frauduleux, qui lui a permis d’empocher 405 millions d’euros, Bernard Tapie a négocié auprès de Claude Guéant, secrétaire général de l’Élysée, et de Christine Lagarde, ministre des finances, pour obtenir une remise fiscale.