Laïcité: LREM s’embarque dans trois mois de débats à haut risque

Par

La République en marche lance deux groupes de travail, dont un à l’Assemblée nationale, sur la laïcité, le communautarisme et la radicalisation. Un triptyque qui porte en lui les germes d’une stigmatisation de l’islam et qui divise la majorité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron aurait-il sifflé la fin de la partie ? « Le port du voile dans l’espace public n’est pas mon affaire. C’est ça la laïcité. Le port du voile dans les services publics, à l’école, quand on éduque nos enfants, c’est mon affaire. C’est ça la laïcité. »