L'élan brisé de l'électricité solaire

Par
Le Conseil d'Etat a rejeté les requêtes en référé que 80 entreprises de la filière photovoltaïque, qui attaquaient la suspension pour trois mois de l'obligation faite à EDF de racheter l'électricité solaire. Enquête sur ce bras de fer engagé par le gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les associations et les professionnels partis en guerre contre le moratoire décrété le 9 décembre par le gouvernement qui suspendait pour trois mois les aides publiques à l'énergie solaire pour les installations de plus de 3kW viennent de perdre une bataille. Vendredi 27 janvier, le Conseil d'Etat a rejeté « pour défaut d'urgence » les requêtes en référé que 80 PME de la filière photovoltaïque fédérées par l'ONG Ecologie sans frontière avaient déposées pour obtenir l'annulation du décret. Le moratoire sera donc maintenu comme prévu jusqu'en mars prochain.