Thierry Gautier, ce gérant qui pourrait faire plier Casino

Par Clémence de Blasi (Mediacités)

Rien ne prédisposait ce jeune homme de 34 ans à prendre la tête d’un combat entre des gérants de supérettes et le numéro deux français de la grande distribution, accusé d’escroquerie au fisc et aux Urssaf et de travail dissimulé. Un portrait de Mediacités-Lille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Son plus grand rêve ? Être redressé par le fisc et l’Urssaf. Nulle trace de masochisme, pourtant, chez ce jeune homme originaire de Lallaing, petite commune au passé minier limitrophe de Douai. « Je n’ai jamais aimé être tenu par une muselière », énonce-t-il sobrement, le regard bleu et franc, juché sur l’un des tabourets de la minuscule salle de pause de la supérette du Village du Recueil, à Villeneuve-d’Ascq, dont il est franchisé.