Un leader des gilets jaunes touché à l’œil

Par

Au premier jour de l’expérimentation des « caméras piétons », un policier en civil a blessé l’un des animateurs des gilets jaunes, Jérôme Rodrigues, place de la Bastille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et une fois de plus, un policier a fait mouche. Dans l’œil. Et c’est l’un des animateurs du mouvement des gilets jaunes d’Île-de-France, Jérôme Rodrigues, qui s’est écroulé. Place de la Bastille, vers 16 h 30, une unité de policiers en civil a progressé vers le centre de la place pour disperser la foule. Un groupe de policiers en uniforme s'est positionné à son tour, et l’un d’eux a pointé son Flashball vers un manifestant et a tiré. Jérôme Rodrigues s’est écroulé alors qu’il filmait précisément l’avancée des policiers. Son direct sur Facebook montre la charge passant devant lui, puis le second groupe s’arrêtant sur la place et, soudain, un éclat lumineux. Le gilet jaune lâche son téléphone, qui continue à filmer. Les amis, les secouristes, qui s’approchent…