Marion Maréchal-Le Pen: une primaire à l’extrême droite

Par

Marion Maréchal-Le Pen « ne revient pas en politique », elle a seulement lancé sa candidature pour la présidentielle. Son discours de Washington enjambe le prochain congrès du FN, conteste à Laurent Wauquiez le commandement de la droite nationaliste et dégage la route pour Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la série « je suis pas là mais poussez-vous », la petite-fille de Jean-Marie Le Pen, et nièce de Marine du même nom, vient de réussir un numéro d’illusionniste. Officiellement absente de la scène politique, elle a sorti un lapin de son chapeau, et ce lapin, c’est elle-même en Donald Trump.