La Parisienne Libérée : « Le sens du vent »

Chaque semaine, La Parisienne Libérée chante l'actualité. Aujourd'hui : la mystérieuse « dynamique » de l'entre-deux tours et la pénible incertitude.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter


LE SENS DU VENT
Paroles et musique : la Parisienne Libérée
[citation F. Namias - JT France 2 édition de 20h - 23.04.12]
« insuffisant pour l’emporter, mais après il y a ce qu’on appelle la dynamique (…) c’est insuffisant mais attention, arithmétique ne rime pas avec politique, il y a aussi la dynamique »
On a beau estimer
Ajuster tous les paramètres
Tenter de se rassurer
Jusqu’à en devenir malhonnête
On a beau s’entraîner
Au grand jeu du report des voix
On peut pas s’empêcher
De se dire que le compte n’y est pas
Heureusement
Il y a le facteur magique
Bien plus marrant
Que la vieille arithmétique
Le sens du vent
Sur un doigt prophétique
Heureusement
Qu’il y a la dynamique !
A force de calculs
Et d’hypothèses en projections
Il n’est plus une virgule
Qui échappe aux spéculations
On arrive à chaque fois
Et quelle que soit l’opération
Au fait qu’on ne sait pas
Qui va gagner les élections
Heureusement
Il y a le facteur magique
Bien plus marrant
Que la vieille arithmétique
Le sens du vent
Sur un doigt prophétique
Heureusement
Qu’il y a la dynamique !
Au fil des additions
Et retranchements corrélatifs
Grâce aux pondérations
Avoisinant nos objectifs
Une décimale perdue
Miraculeusement retrouvée
Et l’oracle a élu
Celui pour qui l’on va voter
Heureusement
Il y a le facteur magique
Bien plus marrant
Que la vieille arithmétique
Le sens du vent
Sur un doigt prophétique
Heureusement
Qu’il y a la dynamique !
On a tant combiné
Le pourcentage des résultats
Qu’on en vient à douter
De l’existence des candidats
Tout semble si probable
En même temps que fort douteux
Ça devient insupportable
De se dire qu’il y a peut-être une chanc’ sur deux
Que…
[citation N. Sarkozy - Discours de Cernay - 25.04.12]
« Le jour où vous faites tomber toutes les frontières, tous les cadastres, tous les droits de propriété, à ce moment là qu’est-ce qui reste? La force, la force pour faire respecter l’espace vital qu’on ne vous reconnait pas par le droit. Voilà pourquoi j’ai entendu le message de nos compatriotes. Qu’est-ce qu’ils nous disent? Faites attention  »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Pouvoir d'achat — Reportage
« Et Macron, il pense aux familles nombreuses quand tout augmente ? »
En avril 2022, selon l’Insee, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 1,3 %. Une hausse des prix que subissent de plein fouet les plus modestes. À Roubaix, ville populaire du nord de la France, la débrouille règne.
par Faïza Zerouala
France — Enquête
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
À l’air libre
Affaire Jérôme Peyrat : « Le problème, c’est qu’ils s’en foutent »
Condamné pour violences conjugales en 2020, Jérôme Peyrat a fini par retirer sa candidature aux élections législatives pour la majorité présidentielle à deux jours de la date limite. Il était pourtant toujours soutenu par les responsables de La République en marche, qui minimisent les faits.
par À l’air libre
Écologie
Élisabeth Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard