Saint-Etienne-du-Rouvray: Daech attaque dans une église

Par

L'organisation de l'État islamique (EI) a revendiqué l'attaque intervenue mardi matin contre l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray par « deux soldats ». Un prêtre a trouvé la mort, une autre personne a été grièvement blessée. Les deux forcenés ont été abattus. Le parquet antiterroriste est saisi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux preneurs d'otages qui s'étaient retranchés mardi matin 26 juillet dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen en Seine-Maritime, avec cinq otages, ont été « neutralisés », a annoncé la police nationale sur Twitter. Au moins un otage a trouvé la mort, le prêtre auxiliaire Jacques Hamel, né en 1930, à la retraite depuis une dizaine d'années, qui aurait été égorgé, a-t-on précisé de source policière. Une seconde personne aurait été grièvement blessée. Elle aurait subi une tentative d'égorgement et serait à l'heure actuelle entre la vie et la mort, selon une source citée par Le Figaro. Elle a été prise en charge par le Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) de Rouen.