«Valls poursuit la chasse aux sans-papiers»

Par

Manuel Valls devrait bientôt présenter en conseil des ministres son projet de loi instituant une pseudo garde à vue de 16 heures pour les sans-papiers. Le Syndicat de la magistrature dénonce la création par le ministre de l'intérieur d'une «nouvelle mesure d’enfermement».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon le ministère de l’intérieur, le projet de loi de Manuel Valls réformant la procédure de garde à vue des étrangers en situation irrégulière et supprimant le “délit de solidarité” doit être présenté vendredi 28 septembre en conseil des ministres. À moins que l’examen du budget n’occupe trop de place ce même jour.