«Gilets jaunes»: les troupes de Dupont-Aignan sur le pied de guerre

Par

Omniprésent dans les médias depuis l’apparition du mouvement des « gilets jaunes », Nicolas Dupont-Aignan espère tirer parti d’une fronde pour laquelle il se sent, lui qui a combattu les sociétés d’autoroutes et bataillé « pour les automobilistes », le leader le plus légitime. Reportage à Bordeaux, où ses troupes ont été aux avant-postes des blocages.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bordeaux (Gironde), envoyée spéciale.– Tous ou presque tiennent à s’exprimer « en tant que citoyens ». Adhérents et cadres de Debout la France se sont massivement impliqués dans le mouvement des « gilets jaunes ». En Gironde, où la métropole de Bordeaux est quasiment paralysée depuis une semaine par de multiples barrages routiers, toute la section du parti de Nicolas Dupont-Aignan s’est mobilisée, souvent aux avant-postes du mouvement.