En Seine-Saint-Denis, «on voit les communautés juives diminuer»

Par Sarah Smaïl (Bondy Blog Pour Mediapart)

Dans le département francilien, dont les statistiques sur l’antisémitisme sont dans la moyenne du reste de la région parisienne, l’insécurité est réelle et les synagogues se vident. Ceux qui restent se divisent entre repli communautaire et volonté d’ouverture par l’éducation et le dialogue interreligieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce samedi soir de début décembre, à Pierrefitte-sur-Seine, quelques habitants s’affairent sous la pluie et installent, pour une soirée, un chandelier géant sur la petite place de l’Hôtel de ville. Dans le hall, à l’intérieur de la mairie, jeunes filles en jupes longues et doudounes, garçons en pantalon, chapeau noir et chemise blanche s’activent.