Essonne: une affaire de déchets menace le clan Valls

Par

Trois agglomérations refusent depuis 18 mois de livrer leurs encombrants à l’entreprise attributaire Paprec. À la tête de cette fronde, le bras droit de Valls et maire d’Évry Francis Chouat, qui n’a pas accepté que l’usine qu’il présidait perde le marché.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En Essonne, il arrive que l’on s’assoie tout bonnement sur le code des marchés publics. Les trois agglomérations d’Évry centre Essonne (CAEC), du Val d’Orge (CAVO) et des Lacs de l’Essonne (CALE) refusent depuis 18 mois de livrer leurs encombrants à l’entreprise attributaire du marché auprès du syndicat intercommunal Siredom (129 communes), le deuxième en France. En dehors de tout cadre légal, elles livrent leurs déchets à l’usine Semardel, qui a perdu l’appel d’offres.