À Béziers, Robert Ménard s'octroie un beau budget communication

Dans un budget 2015 qu’il présente comme « anti-austérité, anti-endettement », le maire de Béziers Robert Ménard diminue les subventions aux associations, mais attribue 730 200 euros à la communication.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Alors que Béziers (Hérault) est la 9e ville la plus pauvre de France, et que près de 33 % des Biterrois vivent sous le seuil de pauvreté, le maire d'extrême droite Robert Ménard a choisi de consacrer une part importante à la communication. Dans un budget qu’il présente comme « anti-austérité, anti-endettement », Robert Ménard octroie 730 200 euros à la communication, comme le rapportent la Marseillaise et Midi-Libre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal