Valls accuse Sarkozy de «courir derrière le FN»

A trois jours des départementales, le premier ministre PS Manuel Valls et le président de l'UMP Nicolas Sarkozy se tapent dessus par meetings interposés, le premier accusant le second de « courir derrière le FN ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A trois jours des départementales, le premier ministre PS Manuel Valls et le président de l'UMP Nicolas Sarkozy se tapent dessus par meetings interposés. A Tours, où il participait jeudi 26 mars 2015 à son avant-dernier meeting de campagne, Valls a accusé Sarkozy de « mentir aux Français » et surtout de « courir derrière le Front national ». « J'entendais encore récemment le président de l'UMP dire à un de nos compatriotes musulmans que, s'il voulait que ses enfants puissent manger conformément à leur foi, il n'avait qu'à aller dans des écoles privées, rapporte Le Figaro. Pour ne pas avoir – je cite encore – des “tables de petits musulmans dans les écoles”, on exclut, on encourage le repli communautaire que l'on prétend combattre ! » Hurlant au micro, Valls a enchaîné : « Ce n'est pas cela, M. Sarkozy, la république, ce n'est pas cela la laïcité et l'égalité. Ça, ça s'appelle courir derrière le Front national. »