Jean-Marie Le Pen débouté en cassation pour le "détail"

Par
La cour de cassation a confirmé mardi la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 30.000 euros d'amende pour ses propos sur les chambres à gaz, qu'il a de nouveau qualifiées en 2015 de "détail" de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La cour de cassation a confirmé mardi la condamnation de Jean-Marie Le Pen à 30.000 euros d'amende pour ses propos sur les chambres à gaz, qu'il a de nouveau qualifiées en 2015 de "détail" de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.