Quand Sarkozy parle Le Pen

Par

Depuis le premier tour, Sarkozy accélère sa droitisation. Objectif : récupérer les 18 % de Le Pen, en reprenant, mot pour mot, ses propositions. Par Simon Castel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Extrême droite toute. Depuis sa qualification pour le second tour de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy accélère sa droitisation. Objectif : récupérer les 18 % de Marine Le Pen, en reprenant les propositions frontistes, comme hier la « présomption de légitime défense » pour les policiers, allant parfois jusqu'à reprendre mot pour mot les paroles de la candidate frontiste. Démonstration en vidéo. Montage de Simon Castel.