La possible suppression de France Ô suscite l’indignation

Par

France Ô va-t-elle disparaître ? Cette idée, avancée par le gouvernement, soulève des protestations croissantes. Parce que la chaîne symbolise une certaine idée du pacte républicain et parce qu’elle est un très mauvais augure de la réforme de l’audiovisuel public, qui poursuit des objectifs d'économies budgétaires sans se soucier des missions de service public.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sans doute Emmanuel Macron pensait-il que la suppression de France Ô, annoncée sur ses instructions par la ministre de la culture et de la communication Françoise Nyssen, ne ferait pas de vagues, ou alors seulement des vagues modestes, à l’image de la taille de la chaîne. Mais c’est raté : le projet suscite une vive émotion et même des vagues de protestations, de personnalités d’horizons diverses.