Une guerre entre riches héritiers affame plusieurs familles dans le Sud-Ouest

Par

Le conflit entre les héritiers de la marquise de Moratalla prive de salaire depuis quatre mois les employés de plusieurs domaines équestres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis le mois de mars, une douzaine d'employés et de palefreniers travaillant de longue date pour la richissime famille Moratalla ne sont plus payés, et la soixantaine de chevaux dont ils s’occupent, sur quatre domaines au Pays basque et dans les Landes, vestiges d’une écurie de course prestigieuse, manquent de soins médicaux et bientôt de nourriture.