Attac tentée par de nouvelles luttes

Par

Attac organisait son « université d'été des mouvements sociaux » du 23 au 27 août à l'université du Mirail, à Toulouse. Une réussite pour le mouvement des mouvements, confronté à de nouveaux enjeux, parmi lesquels la question des nouvelles manières de militer, et celle de l'intersectionnalité. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Toulouse (Haute-Garonne), envoyée spéciale.-  Bataille contre Donald Trump, contre le suprémacisme blanc, contre la résurgence du populisme, contre la loi travail, contre les multinationales, contre le racisme et les violences policières notamment dans les quartiers populaires, pour le droit au logement, pour le droit à l’avortement, contre le nucléaire et l’enfouissement de ses déchets, contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, contre la fermeture des frontières et la persécution des migrants à Calais et dans la Roya… L’ordre du jour de l’assemblée plénière des mobilisations de l’université d’été des mouvements sociaux, samedi 26 août, au soir, prenait des airs de liste à la Prévert.