Pourquoi la grève à la Cour nationale du droit d'asile

Par

Delphine Lecombe, rapporteure de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA), explique pourquoi depuis deux semaines les agents chargés dexaminer les recours des demandeurs déboutés par lOfpra sont en grève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

[[lire_aussi]]La Cour nationale du droit dasile est chargée dexaminer les recours des demandeurs déboutés par lOfpra. En grève depuis le 13 février pour l’amélioration de leurs conditions de travail, ses agents sopposent aussi au projet de loi asile et immigration, qui ne ferait que renforcer la logique comptable qui les accable. Explication avec Delphine Lecombe, membre de l’intersyndicale SIPCE-FO-CGT, participante au mouvement de grève de la Cour nationale du droite d’asile (CNDA), dont elle est rapporteure.