L’urgence, plus que jamais, de repenser le système

Par

Avions cloués au sol, effondrement de la production industrielle, chute de la pollution… La crise du coronavirus a des effets jamais observés sur la qualité de notre environnement. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’économie mondiale est à l’arrêt. Rien qu’à l’échelle de la France, le trafic s’est effondré de 70 % dès la première semaine de confinement aux Aéroports de Paris, Orly s'arrête de fonctionner à partir de mardi prochain, et des pans entiers de la production industrielle sont en stand-by (Airbus et ses fournisseurs ont fermé leurs usines pendant plusieurs jours avant de reprendre une activité partielle, plusieurs sites Renault et PSA ont interrompu leur production, Naval Group a fortement réduit son activité…).