Covid-19: les courbes de mortalité flanchent, le nombre réel de victimes reste incertain

Par Mathieu Lehot

L’effet des mesures de confinement est palpable : le nombre de victimes du Covid-19 baisse jour après jour dans les pays les plus touchés. En l’absence de tests systématiques, le bilan humain demeure néanmoins sous-évalué dans de nombreux pays, dont la France. Nos graphiques pour comprendre l'évolution de la pandémie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à la pandémie, le mot d’ordre est quasi unanime : « Il faut aplatir la courbe. » C’est-à-dire ralentir la vitesse à laquelle le virus fait de nouvelles victimes. Pour atteindre cet objectif, la plupart des pays ont fait le même choix : le confinement de leur population. Depuis la fin du mois de mars, plus de la moitié de la population mondiale est appelée à rester chez elle (voir notre article du 28 mars).