L’entraide, l’échange, les amitiés, les valeurs partagées, la résistance… Plus que sur les 2 000 hectares de forêts et de prairies, c’est sur ce terrain-là que s’est construite la ZAD (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes. C'est sur ce terrain que les opposants au projet d’aéroport du Grand-Ouest se sont retrouvés.