Mort d'Adama Traoré: «Aucune trace de violences» selon la contre-autopsie

Par

La famille du jeune homme avait demandé une contre-expertise après une première autopsie, qui avait échoué à déterminer les causes de sa mort lors de son interpellation à Beaumont-sur-Oise. Cette nouvelle autopsie n'a mis en évidence « aucune trace de violence ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La nouvelle autopsie du corps d’Adama Traoré, ce jeune homme de 24 ans décédé le 19 juillet lors de son interpellation à Beaumont-sur-Oise dans le Val-d'Oise, ne révèle « aucune trace de violences » susceptible d’expliquer la mort du jeune homme, a annoncé, ce jeudi 28 juillet, le procureur de la République de Pontoise.