Macron multiplie les nominations de complaisance

Par

Après avoir par deux fois modifié la loi pour promouvoir des proches, l’une comme rectrice de l’académie de Versailles, l’autre comme consul général à Los Angeles, Emmanuel Macron veut nommer Pierre-Mathieu Duhamel ambassadeur en Norvège, même s’il n’a aucune compétence diplomatique et s’est affiché sur le yacht de Ziad Takieddine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand bien même la loi ne le permet pas, ou même si l’éthique publique le décommande, cette présidence n’hésite pas à prendre toutes les dispositions utiles pour promouvoir ses protégés. Après les polémiques qui ont entouré la nomination de Philippe Besson au poste de consul général à Los Angeles puis celle de Charline Avenel comme rectrice de Versailles, c’est une autre qui risque bientôt de prendre de l’ampleur : alors qu’il n’a aucune expérience en matière diplomatique, le controversé Pierre-Mathieu Duhamel va bientôt devenir ambassadeur de France à Oslo, pour peu que les autorités norvégiennes délivrent leur agrément.