Le cardinal Barbarin: «Pourquoi on me reproche d’avoir cru le père Preynat?»

Lors du premier jour de son procès en appel, le cardinal Barbarin s’est attaché à rejeter sur d’autres la responsabilité de son silence sur les agressions sexuelles commises par un prêtre de son diocèse. Pour lui, les faits portés à sa connaissance n’étaient pas suffisamment précis pour saisir la justice.

Mathieu Périsse (We Report)

28 novembre 2019 à 21h12

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Des erreurs, mais pas de faute. Jugé en appel à Lyon, Philippe Barbarin a répété jeudi qu’il ne comprenait pas les raisons de sa condamnation. « Je n’arrive pas à voir en quoi je serais coupable ou les faits que l’on me reproche », a-t-il déclaré au président de la cour Éric Seguy en préambule. « J’ai agi en fonction de mon autorité à moi, Rome », a également réaffirmé le cardinal Barbarin, aujourd’hui en retrait des affaires du diocèse de Lyon.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

Asie
La Chine, le vrai pays de la « cancel culture »
L’arrivée au pouvoir de Xi Jinping il y a près de dix ans a été marquée par un durcissement du contrôle du débat public en Chine, en particulier sur les réseaux sociaux. Les critiques de la politique « zéro Covid » ou de la guerre déclenchée en Ukraine par l’allié russe viennent d’en faire les frais.
par François Bougon
France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Attentats du 13-Novembre : les grands entretiens — Entretien
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
L’affaire PPDA — Parti pris
L’affaire PPDA, ou tout le chemin qu’il reste à parcourir
L’affaire Patrick Poivre d’Arvor est symptomatique de la culture de l’impunité et de la tolérance sociale qui a longtemps prévalu, notamment dans les entreprises, concernant les comportements sexuels problématiques. Elle est aussi le reflet du chemin qu’il nous reste à parcourir.
par Lénaïg Bredoux et Marine Turchi

Nos émissions