Affaire Paul Bismuth: Sarkozy renvoyé en correctionnelle

Par

Nicolas Sarkozy vient d’être renvoyé en correctionnelle pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire des écoutes Bismuth, ainsi que l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Encore une mauvaise nouvelle sur le front judiciaire pour Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l’État vient d'être renvoyé en correctionnelle pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire dite Paul Bismuth, comme l'a annoncé Le Monde ce 29 mars. L'ancien haut magistrat Gilbert Azibert est également renvoyé en correctionnelle des mêmes chefs, ainsi que Thierry Herzog, avocat et ami de Nicolas Sarkozy, par ailleurs renvoyé pour violation de secret professionnel (Gilbert Azibert l'étant pour recel de cette violation), selon des sources proches du dossier. C'est donc un nouveau procès à risques qui se profile pour l'ex-président, alors qu'il vient tout juste d'être mis en examen dans l'affaire du financement libyen de sa campagne de 2007, et qu'il est déjà renvoyé en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion.