Le plan de reprise de l’école de Blanquer inquiète les syndicats

Par

Même après le discours d’Édouard Philippe, les modalités de réouverture des écoles à compter du 11 mai présentent de nombreuses inconnues. Les organisations syndicales réclament des garanties sanitaires strictes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout le monde attendait un éclairage sur la délicate question du retour à l’école. Mais le premier ministre a opté pour la confusion. Édouard Philippe a précisé mardi 28 avril les modalités du retour à l’école, à compter du 11 mai, soit deux mois après la fermeture des établissements scolaires pour plus de 12 millions d’élèves. Le plan présente de nombreuses inconnues laissées sans réponses. Le ministre de l’éducation nationale devrait apporter des précisions en fin de semaine.