Dossier Blanquer, l’école à la renverse

Elément indéboulonnable des gouvernements Philippe puis Castex, le ministre de l’éducation nationale voulait révolutionner l’école. Mais sa gouvernance autoritaire, ses réformes ou sa politique face à la crise sanitaire, tendent surtout à accroître les inégalités qui minent le système éducatif. Tous nos articles.

Lycée : la part des filles en spécialité maths s’effondre avec la réforme Blanquer

Au lycée du Mirail à Bordeaux. © MEHDI FEDOUACH / AFP
La proportion de filles choisissant la spécialité mathématiques en terminale aurait chuté de huit points en deux ans, redescendant au-dessous du niveau de 1994, déplorent des associations et sociétés savantes. Elles accusent la réforme du lycée initiée par Jean-Michel Blanquer.

« Affaire Ibiza » : le naufrage de Jean-Michel Blanquer, ministre désinvolte

Santé

Jean-Michel Blanquer dans une école d’Yvré-l'Évêque (Sarthe), en septembre 2021. © Photo Jean-François Monier / AFP
Le voyage du ministre de l’éducation aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 

L’« affaire Ibiza » accroît encore « la distance abyssale » entre Blanquer et les enseignants

Éducation

Lors de la manifestation des personnels de l’Éducation nationale, à Paris, le 13 janvier 2022. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart
Dans les salles des profs, le corps enseignant oscille entre colère, mépris et désespoir après les révélations de Mediapart sur la façon dont le ministre de l’éducation a géré la crise sous le soleil de l’île espagnole. Peut-être la goutte de trop.

Omicron : Blanquer a annoncé le nouveau protocole dans les écoles depuis Ibiza

Gouvernement

Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 

Grève à l’école : « Nous sommes au point de rupture »

Éducation

Des dizaines de milliers de personnes dans les rues, une forte proportion de grévistes, et une mobilisation qualifiée d’« historique » par ses organisateurs. Jeudi, les personnels des écoles, collèges et lycées ont exprimé leur « ras-le-bol » de Jean-Michel Blanquer.

Profs, élus, ils bricolent pour faire tenir l’école en temps de pandémie

Éducation

Parmi les ressorts de la colère contre le ministre de l’éducation nationale, l’impression de devoir composer depuis des mois avec des bouts de ficelle arrive en bonne place. Pour pallier les manques et retards de l’État, enseignants et élus locaux se mobilisent comme ils peuvent.

« On est dans la démerde permanente » : à Montpellier, une école craque

Éducation

De non-remplacement en non-remplacement, les professeurs et parents d’élèves de l’école élémentaire Charles-Daviler, à Montpellier, jugent que « le contrat » éducatif n’est plus rempli. Un cas d’école symptomatique de la cacophonie ambiante, générée par le manque d’effectifs et les limites du protocole sanitaire.

Établissements scolaires : chaos, exaspération et appel à la grève

Éducation

Les syndicats d’enseignants et fédérations de parents d’élèves sont vent debout contre la gestion de l’épidémie de Covid-19. La plupart appellent à une grève nationale jeudi 13 janvier. « L’épuisement et l’exaspération de toute la communauté éducative atteignent un niveau inédit », alertent-ils.

Tous les articles

Profs non remplacés, manque de masques... : à Bobigny, haro sur « l’amateurisme » de Blanquer

Éducation

En Seine-Saint-Denis, la communauté éducative se mobilise pour dénoncer un énième protocole sanitaire considéré comme inapplicable. Mais surtout pour demander plus de moyens. Reportage vidéo.

Jean-Michel Blanquer, le ministre que les profs détestent

Éducation

Nouvelle vague de Covid, nouveau protocole dans les écoles. Enseignants, élèves et parents sont à bout. Le ministre est mis en cause, et pas seulement pour sa gestion de la pandémie. Pour en parler : Pascal Bouchard, auteur de « Jean-Michel Blanquer. L’Attila des écoles », et Guislaine David, du SNUipp-FSU. 

« Contre le Covid, on fait du Potemkine », se plaignent les enseignants

Éducation

Bousculées par la vague Omicron, écoles et universités rejouent un scénario déjà bien rodé : face à une communication ministérielle tardive et par voie de presse, le personnel sur le terrain panique et s’inquiète d’une contamination massive.

Isolement, écoles : le gouvernement précise les règles, quelques heures avant la rentrée

Société

Nouvelles règles d’isolement pour les positifs et les cas contacts, nouvelles conditions pour le retour en classe des élèves du primaire : à la veille d’une rentrée « désorganisée », les décisions du gouvernement ont été précisées à la dernière minute et par voie de presse.

Professeurs non remplacés : la Cour des comptes dénonce une « défaillance institutionnelle »

Éducation

Dans un rapport publié jeudi, les magistrats financiers se penchent sur les absences des enseignants qui font perdre aux élèves 10 % d’heures de cours dans les lycées. Les deux tiers sont liés à une mauvaise organisation de l’Éducation nationale.

En Guadeloupe, les écoles « hors contrat » surfent sur la déréliction du public

France

Alors que l’école de la République connaît de nombreux dysfonctionnements dans l’archipel, accentués par la crise du Covid, le privé hors contrat prend ses aises. Or cette offre éducative a un coût, et contribue à creuser les inégalités.

Affaire Avenir lycéen : un rapport officiel reconnaît l’ampleur du scandale

Éducation

À la suite des révélations de Mediapart sur Avenir lycéen, Jean-Michel Blanquer avait sollicité une mission d’inspection sur les subventions aux associations lycéennes. Le rapport est assassin pour plusieurs associations, dont Avenir lycéen, mais aussi pour la gestion des crédits par le ministère.

Enfants handicapés : l’exil forcé en Belgique continue

Éducation

Le candidat Macron avait promis de dégager les moyens nécessaires pour stopper les départs de mineurs contraints d’aller chercher une scolarité adaptée à l’étranger. Une fable, constatent aujourd’hui de nombreux parents. Les familles de Victor, Vadim et Louis ont accepté de témoigner.