Anne Lambert : « l’envers du décor pavillonnaire »

Par

À rebours des représentations habituelles, la sociologue Anne Lambert montre que les zones pavillonnaires ne sont pas seulement des espaces de « petits Blancs » tentés par le Front national et démontre à quel point les politiques publiques d’accession à la propriété possèdent des effets politiques déterminants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.